Le film choc qui va vous passer l’envie de manger du saumon

Patagonia a financé le film Artifishal en 2019 qui dénonce les ravages qu’ont causé les États-Unis et les pays nordique sur l’élevage de saumon. Le film a été vu plus de deux millions de fois sur la plateforme YouTube.

Le documentaire montre les conditions dans lesquels sont élevés les saumons, ont les voient au plus mal dans des cuves installées en Norvège en pleine mer, déformés, écorchés et pleins de champignons. C’est le pêcheur suédois Mikael Frödin qui a tournées les images de ce documentaire.

En dehors de l’état lamentable de ces cuves piscicoles à filets ouverts ou l’on voit la pollution engendrée par les déjections et les médicaments. Ces cuvent sont un véritable danger car si des saumons domestiqués était amener à s’échapper ils supplanteraient les poissons sauvages en affaiblissant leur patrimoine génétique et en mangeant leur nourriture. Il y a énormément de cuves piscicoles à filets ouvert dans des pays tel que la Norvège, l’Ecosse, l’Irlande et l’Islande.

Des pétitions ont été signé par des milliers de personnes pour dénoncer l’élevage de poisson dans des cuves piscicoles, ces pétitions ont été remises aux pays concernés pour qu’ils mettent un terme à la dévastation des poissons sauvages et des écosystèmes causés par les salmonicultures à filets ouverts. En juin dernier l’Islande à interdit les fermes piscicoles et l’installation de cuves fermées dans le reste du pays.

Aux États-Unis c’est un tout autre problème, les autorités locales ont dû mettre en place des écloseries qui est une installation destinée à produire des œufs de poissons. Car s’ils s’échappent ou s’ils sont relâchés, ils risquent de dégrader les autres poissons sauvages.

Le résultat est assez critique car les saumons sauvages commencent à disparaître, pour la marque Californienne la solution est simple il faut arrêter de manger du saumon et ne plus ce fiez aux labels «éco-responsable» dans les grandes surfaces.